4e hussards - 4e gardes d'honneur, armée des Alpes
Bonjour

Pour profiter pleinement du forum Suchet et contribuer à son enrichissement, n'hésitez pas à vous inscrire pour venir discuter.

Le bureau de l'asso Suchet
4e hussards - 4e gardes d'honneur, armée des Alpes

Histoire et reconstitution historique 1789-1815
 
AccueilAccueil  Histoire : Révolution -1er EmpireHistoire : Révolution -1er Empire  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Géricault

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cuillère de bois
Comité de surveillance
Comité de surveillance
avatar

Nombre de messages : 1207
Localisation : vienne
Date d'inscription : 01/03/2006

reconstitution
régiment: 2ème Dragon
grade: Lieutenant

MessageSujet: Géricault   Lun 15 Mai - 9:13

Il se tient en ce moment à Lyon au Musée des Beaux Arts, une expo sur Géricault. Parmi les oeuvres exposées, il y a un étude sur le chasseur à cheval de la garde et une gravure "retour de Russie". Ne voulant pas vous obliger à vous fader une expo avec des cultureux, j'ai pris le loisir de demander au service presse du musée de m'envoyer les dits clichés de ces oeuvres. Je me tiens à votre disposition pour vous les faire parvenir sur vos mails perso ( pensez bien à me les donner) attention les images sont lourdes...mais belles !

_________________
Elles n'en peuvent plus ! ! ! SAUVONS LE FION DES MOUCHES ! !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Fleury
Exilé
avatar

Nombre de messages : 1608
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/03/2006

reconstitution
régiment:
grade:

MessageSujet: Re: Géricault   Lun 15 Mai - 9:15

z'en veux z'en veux !!!
Tu dois avoir mon adresse mail cuillère de bois ne t'en prive pas .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cuillère de bois
Comité de surveillance
Comité de surveillance
avatar

Nombre de messages : 1207
Localisation : vienne
Date d'inscription : 01/03/2006

reconstitution
régiment: 2ème Dragon
grade: Lieutenant

MessageSujet: Re: Géricault   Lun 15 Mai - 9:30

ah je te reconnais bien là fringant officier de la garde, ok je te l'envoi

_________________
Elles n'en peuvent plus ! ! ! SAUVONS LE FION DES MOUCHES ! !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavalier
Invité



MessageSujet: Re: Géricault   Lun 15 Mai - 10:32

Savais tu que l'officier des chasseurs de la Garde était un ami de Géricault et qu'il est mort à Vilnius en décembre 1812. Caillou dans "son charnier" de Vilnius a, avec ses camarades de Marseille, retrouvé une partie de dolman vert à ganses carrées or. Il se peut donc que ce soi sur le corps de cet officier que ce dolman était ...
Caillou vous en parlera mieux que moé bounce
Revenir en haut Aller en bas
dups
diable rouge
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 45
Localisation : NIMES
Date d'inscription : 10/03/2006

reconstitution
régiment: 12ème régiment de chasseurs à cheval
grade: chasseur

MessageSujet: Re: Géricault   Lun 15 Mai - 12:39

Le lieutenant Dieudonné je crois ?
Effectivement Caillou explique dans ses conférences la proximité de dates entre celle du charnier et celle de la mort de ce seul officier aux alentours de Vilnius.
Troublant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cuillère de bois
Comité de surveillance
Comité de surveillance
avatar

Nombre de messages : 1207
Localisation : vienne
Date d'inscription : 01/03/2006

reconstitution
régiment: 2ème Dragon
grade: Lieutenant

MessageSujet: Re: Géricault   Mar 16 Mai - 0:36

c'est dingue !!!!!! :cyclops:

_________________
Elles n'en peuvent plus ! ! ! SAUVONS LE FION DES MOUCHES ! !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron caillou
loustic
avatar

Nombre de messages : 756
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Géricault   Mar 16 Mai - 3:30

Voudriez vous quelques info la dessus Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavalier
Invité



MessageSujet: Re: Géricault   Mar 16 Mai - 3:51

OH OUI OUI OUI oncle Caillou, racontes nous cette belle histoire cheers
Revenir en haut Aller en bas
Baron caillou
loustic
avatar

Nombre de messages : 756
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Géricault   Dim 21 Mai - 4:33

Au départ de la campagne de Russie, le corps d'observation de l'Elbe est massé entre Varsovie et le Niémen. La Garde à cheval qui escorte l'Empereur compte dans ses rangs un lieutenant du nom de Dieudonné, ce cavalier deviendra illustre, et est aujourd'hui, probablement le plus connu de tous les soldats de Napoléon, car il était un ami du Peintre Géricault.
Celui ci n'aura de cesse que de le représenter lors d'une charge, tel un centaure, entouré de canons et des flammes de l'enfer.....
Mais en cet fin de Juin 1812, lorsqu'il traverse le Niemen en amont de Kowno, notre ami Dieudonné est lieutenant en premier au 3° Escadron du Régiment des Chasseurs à cheval de la Garde Impériale. Son capitaine dans la 5° compagnie a pour nom Schmidt, il est à noter que l'ensemble des officiers de cet Escadron est décoré de la Croix d'Honneur ! !
Le lieutenant Dieudonné, sera donc immortalisé par Géricault, sur son cheval, chargeant le sabre à la main !
Hélas, son destin le rejoins à Vilnius en décembre 1812.
Les cosaques ne sont jamais loin, notre homme est blessé sur la route de Wilna le 7 décembre, il poursuit son chemin pour entrer dans la capitale Lituanienne le 8 décembre et y finir sa glorieuse carrière !
La Grande Armée abandonne Wilna le 10 décembre à 4H00 du matin...

Le chasseur de la Garde Jean-Marie MERME (un égyptien, ancien de la campagne d’orient),nous a laissé ces quelques mots sur son passage à Vilnius, le lieutenant Dieudonné n'était pas bien loin.....
« Voyant que l’armée était hors de danger, l’Empereur la quitta trois jours avant d’arriver à Wilna. Il partit en traîneau, accompagné de ses chasseurs de la garde polonaise, pour se rendre à Paris. Nous l’accompagnâmes jusqu’à Wilna où l’on nous logea militairement. Nous y trouvâmes en abondance tout ce que nous avions besoin. Le départ de l’empereur nous exemptait de tout service. Le lendemain de notre arrivée à Wilna, sortant du local où j’étais logé et m’aventurant en ville, je rencontrais un certain nombre de fuyards français poursuivis par un gros de cosaques, qui étaient déjà parvenus jusqu'à une des principales places de la ville. Je n’eus rien de plus pressé que de venir donner l’alerte à mes camarades : « les cosaques sont dans la ville » m’écriais-je, « il faut monter à cheval ». Aussitôt que les cosaques nous eurent aperçus ils s’enfuirent à toute bride. Nous les poursuivînmes pendant une demi-lieue, en en tuant un certain nombre et en emmenant huit prisonniers. Nous n’étions que quinze chasseurs contre trois cents cosaques. La vue seule de nos colbacks suffisait toujours pour les mettre en fuite. Ce trait étonnait beaucoup les habitants de Wilna, comparativement à notre petit nombre. J’ai toujours éprouvé beaucoup de plaisir à venir au secours de mes camarades, lorsqu’ils étaient dans le besoin. A Wilna, après trois jours de séjour, sortant de mon logement, je rencontrais un individu couvert de haillons qui me dit : « bonjour MERME », je me retourne et lui dit : « qui es-tu, et comment me connais-tu ? », « comment tu ne reconnais l’officier Simon ? » me répondit-il. « Sous un tel costume, c’est assez difficile. Où te l’es-tu procuré ?, tu ressembles à un paysan de ces contrée ». Il me répliqua : « j’ai été pris par les cosaques qui m’ont tout dépouillé, ne m’ont rien laissé et m’ont réduit dans l’état où tu me vois. Si tu ne me prêtes deux ou trois Napoléons pour m’acheter de l’eau de vie, je suis perdu ». Je mis aussitôt ma main dans ma sabretache, en tirais trois Napoléons et les lui donnais. Je n’ai plus dés lors revu ni le capitaine Simon ni mes Napoléons… Après le départ de l’empereur le roi Murat prit le commandement de l’armée. Nous partîmes de Wilna pour nous rendre sur Grodno ».
Puis............................
Début mars 1813, le Tsar Alexandre refait son entrée officielle dans la ville aprés l'avoir abandonnée, avec le feu aux fesses en juin 1812, pour cette raison, la ville et ses alentours doivent être néttoyés.
Cette opération par des températures encore proches de -10° sera menée à bien par l'armée Russe et les paysans Lituaniens.
Dans un rayon de 10Km autour de la ville plus de 80.000 corps seront dénombré, parmi lesquels bien sur notre homme.........
Presque 200 ans plus tard, nous avons retrouvé dans le charnier du Quartier Miestys, une portion de drap de laine vert, sur celui-ci de nombreux morceaux de tresses carrées dorée..................
Un officier du 7° hussards ???? peut être, mais aucun officier de ce régiments n'est porté disparu ou tué à Wilna selon les archives de SHAT à Vincennes!!!

Et pourquoi pas notre ami DIEUDONNE ! ! ! !

et si c'était le cas............ n'aurions nous pas réalisé la plus incroyable découverte Napoléonienne du 21° siecle !!!!!!!!

Si vous passez par Vilnius, arrétez vous au cimetière d'Antakalnis, déposez y une bougie et ayez une pensée pour le Lieutenant Dieudonné, du 3° escadron des chasseurs à cheval de la Garde Impériale, qui a donné sa vie pour la France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Géricault   

Revenir en haut Aller en bas
 
Géricault
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» antèrieurs, postérieurs du cheval
» Pastiches, detournements, plagia de vos personnages préférés !
» Le Chasseur de Gericault
» LA GALERIE IMPROBABLE DE L'ART ET LA MANIERE
» Anagrammes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4e hussards - 4e gardes d'honneur, armée des Alpes :: La Révolution et le 1er Empire :: Histoire du 1er Empire : le salon de Juliette Récamier-
Sauter vers: