4e hussards - 4e gardes d'honneur, armée des Alpes
Bonjour

Pour profiter pleinement du forum Suchet et contribuer à son enrichissement, n'hésitez pas à vous inscrire pour venir discuter.

Le bureau de l'asso Suchet
4e hussards - 4e gardes d'honneur, armée des Alpes

Histoire et reconstitution historique 1789-1815
 
AccueilAccueil  Histoire : Révolution -1er EmpireHistoire : Révolution -1er Empire  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dijon sous le 1er Empire : la moutarde monte au nez de Napo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cavalier Jacobin
Comité de Salut Public
Comité de Salut Public
avatar

Nombre de messages : 5268
Age : 45
Localisation : Bresse - Ain
Date d'inscription : 01/03/2006

reconstitution
régiment: 8e houzards puis 4e Gardes d'honneur
grade: capitaine

MessageSujet: Dijon sous le 1er Empire : la moutarde monte au nez de Napo   Mer 12 Nov - 9:31

voici l'extrait d'une lettre de Napoléon du 26 avril 1806

Citation :
« Le Préfet n'avait pas le droit de nommer un commissaire pour recevoir le Serment du maire ; il n'avait pas le droit […] de rendre public et de placer ainsi un magistrat respectable dans l'alternative ou de subir le déshonneur ou de faire un coup de tête. Par la publicité donnée à son arrêté, le Préfet a fait un appel au public qui n'avait point à se mêler de cette discussion. Il ne s'est pas comporté dans cette circonstance avec cet esprit de conciliation dont il est dans mon intention que mes agens usent entre eux. La subordination civile n'est point aveugle et absolue : elle admet des raisonnemens et des observations, quelque puisse être la hiérarchie des autorités ». Il détermine les rôles de chaque fonction : « Le Préfet est un magistrat populaire ; mais le Maire est plus particulièrement le magistrat de la ville ; les honneurs qu'on accorde à ce dernier, lors d'une installation solennelle, sont une marque de considération pour la Ville et une fête communale. Je n'exige d'obéissance aveugle que dans le militaire. […] Dans l'ordre militaire qui est sans application, pour les choses civiles, un ordre de moi n'est rien, s'il n'est transmis en suivant les degrés de la hiérarchie ; mais un décret contresigné par mon ministre, s'exécute de lui ême dans l'ordre civil. Les Préfets ne sont que trop enclins à un gouvernement tranchant, contraire à mes principes et à l'organisation administrative »… Et Napoléon de développer longuement l'affaire de Dijon, et de manifester un très vif mécontentement... L'autorité des Préfets est trop considérable pour tolérer ce genre d'abus, et il demande à Champagny d'envoyer aux Préfets une circulaire leur interdisant d'imprimer « aucun arrêté contre les officiers municipaux et leurs subordonnés. C'est vous qui êtes juge des administrations et non la ville ou le département, à moins qu'on ne veuille que le peuple délibère ». Les choses ont changé, et dans « l'ancien ordre des choses », de telles contestations « étoient constamment un objet de désordre et de scandale ». La règle doit être fixe « qu'un maire nommé par moi, doit être installé avec solennité dans la maison commune et que son serment doit être prêté entre les mains du Préfet ou entre celles de celui, qui par une distinction honorable, aurait été chargé de le recevoir par mon Décret »…
Laughing

il est à noter que cette lettre a été retranscite dans la correspondance de Napoléon 1er, publiée sous le Second Empire par ordres de Napoléon III et d'après des documents renfermés aux Archives Nationales. Il est malheureusement à conclure que la dite lettre, dont je viens de vous mettre quelques extraits, est actuellement en vente à Drouot Shocked alors qu'il y a 150 elle était aux Archives Nationales. affraid
y'a pas un problème scratch

_________________
La méchanceté est la caractéristique principale des personnes souffrant d'un sentiment d'infériorité, se sentant obligées de salir toutes personnes pouvant potentiellement paraître plus brillantes à leurs yeux (J-F Laplume)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://associationsuchet.com
David
Marie-Louise
avatar

Nombre de messages : 47
Age : 49
Localisation : LYON - 69002
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Dijon sous le 1er Empire : la moutarde monte au nez de Napo   Mer 12 Nov - 9:45

Si effectivement cette lettre était conservée aux Archives nationales, cela pose un réel problème ! Pour autant on peut penser également qu'il s'agit d'un faux ! Ce ne serait pas le premier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cavalier Jacobin
Comité de Salut Public
Comité de Salut Public
avatar

Nombre de messages : 5268
Age : 45
Localisation : Bresse - Ain
Date d'inscription : 01/03/2006

reconstitution
régiment: 8e houzards puis 4e Gardes d'honneur
grade: capitaine

MessageSujet: Re: Dijon sous le 1er Empire : la moutarde monte au nez de Napo   Mer 12 Nov - 10:03

le problème c'est que les Archives nationales ont déjà prouvé qu'elles n'étaient pas infaillible des voleurs loin de là : pour preuve, l'abdication de 1814 a été retrouvé il vers 2002 je crois dans une collection américaine après avoir été volée il y a plusieurs années sans que les "con.servarteurs" dans leur beaux bureaux s'en rendent compte ni ne prennent la peine de vérifier.
Quand au faux, c'est possible mais j'ai des doutes.

_________________
La méchanceté est la caractéristique principale des personnes souffrant d'un sentiment d'infériorité, se sentant obligées de salir toutes personnes pouvant potentiellement paraître plus brillantes à leurs yeux (J-F Laplume)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://associationsuchet.com
Brigadier 4H
crâne


Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Dijon sous le 1er Empire : la moutarde monte au nez de Napo   Dim 23 Nov - 14:22

C'est lamentable en effet.
Chaque année des documents, meubles, peintures, armes et autres quittent notre territoire.
Cette dilapidation montre le peu d'intérêt et de moyen de la république quand il s'agit de "sauver" notre patrimoine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtebotte
Comité de Salut Public
Comité de Salut Public
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 41
Localisation : République Helvétique
Date d'inscription : 12/12/2006

reconstitution
régiment: 4ème hussard - 8ème de Ligne
grade: Houzard

MessageSujet: Re: Dijon sous le 1er Empire : la moutarde monte au nez de Napo   Lun 24 Nov - 1:36

Et encore le traffic s'est réduit, il y a quelques années un ami grand collectioneur de papier administratif se voyait proposer des documents sortis des archives. Si on y mettait le prix, à peu près n'importe quel document pouvait être trouvé, en ce qui concerne le 1er Empire.

_________________
"Pour les pays comme pour les peuples, la liberté est un principe de vie, le despotisme un principe de mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ponsot
Comité de surveillance
Comité de surveillance
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 38
Localisation : BOURGOGNE
Date d'inscription : 26/07/2006

reconstitution
régiment: 8eme Hussard
grade: hussard

MessageSujet: Re: Dijon sous le 1er Empire : la moutarde monte au nez de Napo   Lun 24 Nov - 4:18

eh bien le départ du patrimoine est pas nouveau
regardez les hotels des ventes combien de musée se portent acquereur de notre patrimoine? peu ou pas du tout
cela part aux etats unis, en chine, moyen orient !!!!
bientot il restera quoi de notre histoire? des souvenirs de mémoires, les gens ne lisent plus, on abrutise et ceci est pas nouveau!!!!!
sans parler des valeurs, là c'est du nawak voila pourquoi aussi j'aime l'empire, des hommes étaient prets à mourir pour leur idée!
les notions de l'honneur et de la bravoure!!!! pauvre france voiles toi la face!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dijon sous le 1er Empire : la moutarde monte au nez de Napo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dijon sous le 1er Empire : la moutarde monte au nez de Napo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4e hussards - 4e gardes d'honneur, armée des Alpes :: La Révolution et le 1er Empire :: Histoire du 1er Empire : le salon de Juliette Récamier-
Sauter vers: